Traduction automatique : Sequantis et Lingua Custodia associent leurs capacités technologiques

04/05/2021

 

 

Sequantis LT et Lingua Custodia associent leurs capacités technologiques et de traitement de la donnée financière complexe pour proposer un service de reporting complet aux asset managers.

Nicolas Fournier, CEO de Sequantis LT et Olivier Debeugny, CEO de Lingua Custodia nous livrent une interview croisée sur ce partenariat.

 

Pourquoi intégrer une solution de traduction automatique aux services de reporting ?

NICOLAS FOURNIER : Les nouvelles réglementations se multipliant, le nombre de reportings à produire est en train d’augmenter fortement. En parallèle, des questions d’adaptation des documents aux réseaux de distribution sont également sur la table, mais non encore tranchées, et peuvent encore plus augmenter ce volume à produire.
Devant cette masse de document, des solutions fiables de traductions automatiques sont un accélérateur certain pour les équipes en charge de la production de ces documents.

En quoi consiste cette intégration ?

OLIVIER DEBEUGNY : Nous appliquons la technologie du Machine Learning à la linguistique financière pour développer des moteurs intelligents de traduction automatique. Ils sont directement connectés par API à la plateforme Sequantis LT.
Les utilisateurs de la plateforme peuvent définir ce dont ils ont besoin en fonction des types de documents (Prospectus, KIIDs/KIDs,…) et les langues nécessaires.

Quels sont les enjeux et les avantages qu’offre cette intégration ?

NICOLAS FOURNIER : L’avantage est évident, offrir une solution clé en main, sur une seule et même plateforme que chaque client utilise selon ses besoins.
L’enjeu est bien évidemment la qualité du document final, donc le temps nécessaire à la relecture / contrôle de chaque document produit.

La traduction intégrée, futur pour les plateformes ?

OLIVIER DEBEUGNY : Les plateformes de production de reporting sont des partenaires devenus incontournables pour les gérants d’actifs. Leur développement a permis de réaliser des économies d’échelle (en temps et en coût) significatives ces dernières années. Nous renforçons la fluidité et l’efficience de ce service essentiel en apportant la dernière brique d’automatisation du processus (le langage).

Prochaines étapes ?

NICOLAS FOURNIER : En complément des reportings PRIIPs et MIFID 2, nous déployons en ce moment les reportings SFDR – pré-contractuels et périodiques, afin là encore de proposer l’ensemble des documents dans une plateforme unique.
Mais la réglementation SFDR, bien que pour la fin de l’année 2021, est encore en phase de consultation, des modifications sont donc à prévoir.
De même pour la réglementation PRIIPs, pour laquelle nous n’avons pas encore la version définitive à mettre en place à la fin de l’année !

OLIVIER DEBEUGNY : Nous allons lancer très prochainement un nouveau moteur de traduction spécialisé sur l’Investissement Socialement Responsable et les critères ESG. Un atout supplémentaire pour les clients de Sequantis LT dans le cadre de la règlementation SFDR !